Nous croyons que les Saintes Écritures de l’Ancien Testament et du Nouveau Testament sont sans erreur (Jn 17 :17), telles qu’écrites dans les textes originaux; qu’elles sont véritablement et pleinement inspirées de Dieu (2 Tim. 3 :16-17; 2 Pi.1 :19-21) et qu’elles constituent la seule et infaillible règle de foi et de vie chrétienne (Pv. 30 :5-6; Héb. 1 :1-2).

Nous croyons à un seul Dieu (Es. 43 :10-11; Mc 12 :29) en trois personnes égales et co-existantes : Père, Fils et St-Esprit (Mt. 28 :19; 2 Cor. 3 :17; Jn 10 :30; Jn 1 :1-5, 14) créateur et souverain (Gen. 1 :27, Es. 45 :23-24) de toutes choses, éternel (Ha 1 :12), infini (Eph.1 :19), immuable, (Ja 1 :17) Tout-Puissant (Ps. 147 :5), omniscient (Ps. 139 : 1-6), parfaitement sage (Rom. 2 :31-36), Saint (Jos. 24 :19), juste et bon (Es. 45 :21; Mc 10 :18) auxquels sont dus, au suprême degré, obéissance (Ac. 5 :29), confiance (Es. 26 :4), reconnaissance, amour et louange (Ex.15 :11; Mc 12 :30; Eph.3 :21).

Nous croyons en la divinité absolue de Jésus-Christ, la seconde personne de la Trinité (1 Jn 5 :20), Fils de Dieu (Mc 1 :1) en son existence éternelle avec le Père dans la gloire avant son incarnation (Jn 17 :5; Jn 1 :3, 14; Pv 8 :22-23, 30) en sa naissance miraculeuse d’une vierge (Lc 1 :26-55), qu’Il est aussi réellement homme que réellement Dieu (Col. 1 :14-16; 2 :9), en sa vie sans péché (Héb. 7 :26; Jn 8 :46), sa mort volontaire et expiatoire (Jn 10 :18; 1 Jn 2 :2), sa résurrection corporelle (Lc 24 :39), son ascension triomphale (Ac 1 :9), son ministère de médiateur (1 Tim. 2 :5, Héb. 7 :25; 1 Jn 2 :1), son retour personnel pour enlever son Église, sa venue en gloire pour établir le règne de mille ans (Mt 25 :31-46; Ap. 19 :11-16; 20 :4-6) et qu’Il sera juge des vivants et des morts (Ac. 10 :42).

Nous croyons que le Saint-Esprit, la troisième personne de la Trinité de Dieu est une personne divine et éternelle dans son être même (1 Cor. 2 :11), qu’Il convainc le monde du péché, de la justice et du jugement (Jn 16 :8), qu’Il regénère (Tite 3 :5), sanctifie (Rom. 15 :16), illumine (1 Cor. 12 :3), qu’Il demeure dans le cœur de tous les enfants de Dieu (Eph. 3 :17) et qu’Il est le Consolateur (Jn 14 :26) et le Guide (Jn 13 :16) de ceux qui croient en Jésus-Christ comme leur Sauveur et Seigneur Personnel.

Nous croyons que tout croyant peut expérimenter la puissance et la plénitude du Saint-Esprit (Matthieu 3.11; Actes 1.5; Éphésiens 5.18). Il en vient ainsi à connaître Christ de façon plus intime (Jn 16 :13-15), à expérimenter le fruit et les dons du Saint-Esprit lui permettant de croître spirituellement et de devenir un témoin efficace pour Christ (Galates 5). Les croyants devraient rechercher diligemment la plénitude du Saint-Esprit conformément au commandement des Écritures (1 Cor. 12-13-14).

Les dons de l’Esprit sont des aptitudes surnaturelles données par Dieu par l’exercice desquelles les croyants sont en mesure d’exercer un ministère efficace envers l’Église et un monde perdu (1 Cor. 12 :4-11). L’exercice des dons est encouragé et pratiqué (1 Corinthiens 12.28-30; Jacques 5.14).

Nous croyons à la guérison divine selon les Écritures, par la simple prière, l’onction d’huile ou l’imposition des mains. Elle est rendue possible par l’œuvre d’expiation de Christ (Matthieu 8.16, 17) et elle est l’espérance des croyants. La prière pour les malades est encouragée et pratiquée (1 Corinthiens 12.28-30; Jacques 5.14).

Nous croyons à l’existence de la personne de Satan qui est à l’origine du péché (Es. 14 :12-17; Ez. 28 :11-19), le prince de la puissance de l’air (Eph. 2 :2), le prince de ce monde (2 Cor. 4 :4), le séducteur et l’accusateur des croyants (Ap. 12 :9-10), l’auteur de tous mensonge (Jn 8 :44); qu’il est l’ennemi suprême de Dieu et de l’homme (Mt. 4 :1-5; 1 Thess. 2 :18) et que sa destinée est dans l’étang de feu et de soufre pour l’éternité (Ap. 20 :1-3; 10).

Nous croyons qu’il existe un monde spirituel où les anges, bons ou mauvais, exercent leurs activités :

  • Les anges de Dieu en adorant le Seigneur et en exécutant ses jugements ou en exerçant un ministère envers les croyants (Héb. 1.14; Mt 13.41):

  • Satan et les anges déchus en tentant de s’opposer à l’œuvre de Dieu et aux croyants (Ép 6.12).

Par la victoire de Christ à la croix les croyants ont reçu mandat et pouvoir de revêtir l’armure de Dieu pour résister à Satan et aux esprits mauvais, les vaincre et pour aller libérer les captifs (Col 2.15; Ép 6.13-20). Nous croyons que Satan peut profiter d’un accès par le péché pour rendre captif et lier un enfant de Dieu et ainsi l’empêcher d’être victorieux sur le péché (2 Cor. 2. 11; Eph. 4. 27).

Nous croyons que l’homme a été divinement créé à l’image de Dieu (Gen. 1 :27), qu’il a péché volontairement et délibérément contre Dieu (Gen. 2 :17; 3-6) et qu’ainsi il est devenu coupable devant Dieu (Rom. 3 :19), d’où sa dépravation totale (Rom. 3 :10, 23; 6 :23) par laquelle il encourt la mort physique (Héb. 9 :27) et spirituelle (Ap. 21 :8); que l’homme est né avec la nature pécheresse (Rom. 5 :12; Eph. 2 :1-3), qu’il est personnellement responsable devant Dieu (Rom. 14 :12) et que s’il n’accepte pas le salut par grâce (Eph. 2 :1-8), il demeure sous la condamnation divine et la colère de Dieu (Ap. 20 :11-15).[/tab]

Nous croyons que le salut de l’homme est uniquement par la grâce de Dieu (Eph. 2 :8-9) en vertu de la mort sanglante et expiatoire de Jésus-Christ (Rom. 3 :25), qui est le Fils de Dieu se faisant homme et notre substitut (Es. 53 :4-7). Ce salut est un don de Dieu (Jn 3 :16), reçu au moyen de la foi (2 Tim. 3 :15; Jn 1 :12-13) sans les œuvres ou les mérites de l’homme mais par la régénération qu’opère le Saint-Esprit dans le cœur repentant en l’unissant à Jésus-Christ et lui accordant la vie éternelle (Tite 3 :5). Nous croyons également qu’un enfant de Dieu peut se laisser tromper par le péché et que son cœur s’endurcisse au point de se détourner de la foi (Héb. 3 : 12-19; Héb. 6 :4-8). Nous croyons que le salut est éternel (Héb. 9 :12) et donc, que les sauvés ne périront jamais (Jn 10 : 27-30; Rom. 8 :15-16, 31-35).

Nous croyons que Dieu appelle le croyant à se sanctifier, à se mettre à part moralement et spirituellement, à ne pas se souiller dans le monde (2 Cor. 6, 14 – 7,1). Cette sanctification se produit dans la vie du croyant par son appropriation de la puissance du sang de Jésus-Christ et de sa résurrection par la personne du Saint-Esprit qui est venu habiter dans le croyant. (Rom. 6,11-18; Gal. 5,22-23; Eph. 4, 17-24, Jn 14, 26). Le Saint-Esprit attire l’attention du croyant sur Christ, l’instruit par la Parole, le convainc de péché, suscite la repentance et produit le caractère de Christ en lui ( 2 Pi. 1, 3-4; Rom. 8, 13-14; 12, 1-2; Jean 16,8).

Nous croyons qu’une église locale est une assemblée de croyants appelés hors du monde (Ac. 2 :41-47) mis à part pour le Seigneur Jésus-Christ (Ac 11 :21-23), baptisés par immersion (Mt 28 :18, Ac. 2 :38, 1 Pi 3 :21) et s’associant volontairement pour le culte et le ministère de la Parole (Ac. 2 :46; Héb.10 :25); qu’elle est un corps souverain (Eph. 1 :22-23), indépendant, directement responsable devant le Seigneur Jésus (Eph. 5 :22-23), son Chef et son Maître. Ses symboles sont le baptême (par immersion sur profession de foi en Christ), et la Sainte-Cène (sous les deux espèces) en souvenir de sa mort expiatoire et de notre union avec Lui (1 Cor. 1 :23-26).

Nous croyons, selon sa promesse, à l’enlèvement imminent de l’Église de Jésus-Christ (1 Thess. 4 :13-18), à la grande tribulation (Ap. 7 :14), au retour de Jésus-Christ en gloire (Mt 25 :31-56) pour établir le royaume terrestre de mille ans (Ap. 20 :4). Nous croyons à la résurrection de tous les hommes (Ac. 24 :15) :

  • Pour les croyants, lors de l’avènement de notre Seigneur Jésus-Christ (1 Thess. 4 :16)

  • Pour les non-croyants, lors du jugement dernier; à leur souffrance consciente et éternelle dans l’étang ardent de feu et de soufre (Lc 19 :31; Ap. 20 :12-15).

Nous attendons aussi des nouveaux cieux et une nouvelle terre où la justice habitera (1 Pi 3 :13; Ap.21 :1).